L’indépendance du Haut-Karabagh est indiscutable et irréversible

25ème anniversaire Fête de l'indépendance de l'Artsakh

25ème anniversaire – Fête de l’indépendance de l’Artsakh

A l’occasion des 25 ans de l’indépendance du Haut-Karabagh, le Cercle d’amitié exprime son soutien à cette jeune République du Caucase du Sud et à la voie démocratique dans laquelle elle s’est engagée

Le Cercle d’Amitié salue chaleureusement les 25 ans de la liberté retrouvée par la population karabaghiote, librement constituée en République depuis le 2 septembre 1991. Il lui adresse ses plus vifs encouragements à poursuivre les efforts qu’elle a entrepris afin d’assurer le plein exercice de son droit naturel au bonheur.

Le Cercle souligne qu’en dépit des années de guerre qui lui ont été imposées à la suite de cette déclaration d’indépendance, « c’est désormais une génération entière de Karabaghiotes qui a grandi au sein d’une République indépendante et qui n’imagine pas un seul instant de retomber dans l’état de servitude précédemment vécu par ses aînés ». Le Cercle considère que cette indépendance est un acquis désormais « indiscutable et irréversible ».

« Nous soutenons l’indépendance du Haut-Karabagh parce que nous soutenons le Droit international » a déclaré François Rochebloine, président du Cercle qui a poursuivi en précisant « mais aussi et surtout parce que nous défendons le droit imprescriptible à la vie et à la sécurité » de populations en danger.

Le Cercle d’Amitié considère que l’agression conduite par le régime de Bakou en avril 2016 confirme la permanence de la menace que fait peser l’Azerbaïdjan sur la paix et sur la sécurité régionale. Il estime aussi que l’échec de cette tentative d’invasion comme le caractère gradué de la réplique militaire karabaghiote démontrent ensemble la maturité et le sens des responsabilités des institutions gouvernementales du Haut-Karabagh.

« Cette guerre des quatre jours a parfaitement illustré combien la République du Haut-Karabagh est soucieuse de la vie de ses citoyens » a indiqué François Rochebloine dans son message de félicitations, en concluant que « soutenir le Haut-Karabagh, c’est soutenir la démocratie et soutenir la démocratie, c’est soutenir la paix et la prospérité retrouvées ».

A l’occasion de cette Fête de l’Indépendance, le Cercle d’Amitié France-Karabagh réitère son appel à une reconnaissance pleine et entière de la République du Haut-Karabagh par la Communauté Internationale.