Archives mensuelles : novembre 2014

Nicolas Daragon adhère au Cercle d’Amitié France-Karabagh

Nicolas Daragon

Nicolas Daragon

Avec l’adhésion du Maire de Valence, le Cercle rassemble désormais 30 élus de la République.

Ce lundi 17 novembre, Nicolas Daragon a annoncé son adhésion au Cercle d’Amitié France-Karabagh. L’annonce a été faite en présence de M. François Rochebloine, le Président du Cercle d’Amitié. M. Daragon a justifié cette adhésion par la conviction qu’il a acquise de « la justesse de la cause défendue par le peuple karabaghiote dans ses aspirations à la paix et à la démocratie ».

Le maire de Valence a déclaré qu’on ne pouvait concevoir de solution politique au Sud Caucase « au mépris des populations concernées » et qu’il engagera la ville de Valence dans « cette diplomatie de la société civile qu’incarne le Cercle d’Amitié France-Karabagh ».Il a précisé qu’il s’agissait « d’accompagner nos instances nationales dans leur démarche visant à établir la confiance entre les peuples ». M. Daragon a ainsi affirmé qu’il envisageait à terme de « compléter sa démarche » par la signature d’une Charte d’Amitié entre Valence et Stépanakert, la capitale du Haut-Karabagh. Continuer la lecture

Hélicoptère karabaghiote abattu: l’Azerbaïdjan viole la parole donnée à la France

Un Mi-24 similaire à celui abattu par l'Azerbaïdjan

Un Mi-24 similaire à celui abattu par l’Azerbaïdjan

Ce mercredi 12 novembre, les forces azerbaïdjanaises ont abattu un hélicoptère appartenant à l’armée de Défense du Haut-Karabagh. L’appareil qui évoluait du côté karabaghiote de la ligne de contact effectuait un vol d’entrainement dans le cadre de manœuvres conjointes à l’Arménie et au Haut-Karabagh. Une enquête va être conduite sur les circonstances de l’agression mais les trois occupants de l’appareil ont été tués.

« Le Cercle d’Amitié France Karabagh milite pour la paix et le dialogue entre les peuple au Sud Caucase. Il ne peut donc que déplorer ce nouvel accès de violence. Nous notons que celui-ci est encore et toujours le fait du régime en place en Azerbaïdjan » a déclaré François Rochebloine, Président du Cercle d’Amitié France-Karabagh.

La France est co-présidente du Groupe de Minsk de l’OSCE en charge d’assister les parties prenantes à négocier une solution politique au conflit du Karabagh. Le 27 octobre, Ilham Aliev, le président azerbaidjanais, et son homologue arménien, s’étaient engagés devant le Président Hollande à mettre en place des mesures visant à « faire baisser la tension sur le terrain ».

« Cette provocation fait voler en éclat les engagements pris par l’Azerbaïdjan. Nous espérions que Bakou ferait preuve d’un comportement plus rationnel et constructif après le sommet arméno-azerbaidjanais qui s’est tenu à Paris ce 27 octobre. En violant la parole donnée à la France voici quelques jours seulement, ce régime démontre qu’il n’est pas un partenaire fiable dans la région » a conclu François Rochebloine.